Immo

Quel est le prix moyen d’une assurance habitation ?

L’assurance habitation vous épargne d’avoir à supporter l’ensemble des frais de remplacement ou de réparation d’un bien immobilier en cas de dommage. Cette protection a tout de même un coût, et implique des paiements mensuels ou annuels auprès de la mutuelle ou de l’agence d’assurance. Mais à quelle hauteur s’élèvent-ils et, en moyenne, quel est le prix d’une assurance habitation ? Suivez-nous dans cette lecture pour en savoir davantage sur la question.

Assurance habitation : ça coûte combien en moyenne par an ?

En France, Il est courant de payer l’assurance habitation par an. Le montant n’est généralement pas élevé, de sorte qu’un paiement unique est facile à gérer financièrement. A ce jour, l’assurance habitation coûte en moyenne 260 euros annuellement par ménage. Le prix de la police d’assurance a enregistré une hausse de presque 59 % par rapport à l’an passé. Les chiffres concernant les appartements sont encore incertains, mais on estime que la prime d’assurance habitation s’élève à 160€ environ pour un appartement.

Lire également : Volet roulant ou volet à battant : lequel choisir ?

Combien coûte l’assurance ménage par mois en moyenne ?

Tous les assureurs n’offrent pas le mode de paiement mensuel. S’il existe cette option, cependant, de nombreuses compagnies d’assurance majorent une certaine somme à la facturation mensuelle et les primes deviennent plus élevées. A titre d’exemple, pour un logement avec 120 mètres carrés de surface habitable, les coûts de l’assurance habitation peuvent avoisiner les 10 euros par mois. Certaines compagnies d’assurance proposent des tarifs plus réduits selon l’offre individuelle, mais l’assuré n’est généralement que peu couvert.

A découvrir également : Qu’est-ce que le terrassement et quelles sont ses étapes?

Comment est calculée l’assurance du contenu du ménage ?

Ces facteurs influent sur le coût de l’assurance habitation :

  • La valeur de l’installation ;
  • Le lieu de résidence : Selon la prévalence des incidents dans votre lieu de résidence (cambriolage, incendies, inondation) les primes d’assurance peuvent diminuer. Inversement, le coût de votre assurance habitation augmentera. Le prix de l’assurance est également fonction du milieu dans lequel la maison est construite.  À la campagne, les prix de l’assurance habitation sont généralement plus bas que dans les milieux urbains ;
  • La surface habitable : La surface au sol de toutes les pièces de votre maison ou appartement est prise en compte dans le calcul du coût de l’assurance habitation. Cela inclut également les salles de loisirs ;
  • La franchise : Avec une franchise, vous acceptez de supporter vous-même les frais jusqu’à hauteur d’une somme convenue en cas de dommage. Le reste est couvert par l’assurance ménage.  Les primes d’assurance sont moins élevées avec une franchise que sans franchise ;
  • La durée du contrat : Si vous acceptez une durée de contrat plus longue, cela a généralement un effet positif sur les primes d’assurance. Chez certains assureurs, par exemple, vous bénéficiez d’une réduction après quelques années de souscription.
  • Les termes du contrat d’assurance : La plupart des assureurs vous permettent de choisir différentes prestations d’assurance habitation, selon le montant disponible.

Comment réduire le coût de l’assurance habitation ?

Si vous souhaitez maintenir les coûts de votre assurance ménage aussi bas que possible, vous avez les options suivantes :

Accepter une franchise : Si vous acceptez de supporter vous-même une partie des coûts par réclamation, vos cotisations diminueront. Le montant de la franchise est généralement déterminé par l’assureur et est d’environ 150 euros ;

Limiter les options supplémentaires dans le contrat d’assurance : Si vous n’avez pas de biens précieux, il n’est pas nécessaire de cocher la case de l’assurance vol ;

Restez fidèles à votre assureur : La fidélité est dûment récompensée en matière d’assurance. Certains fournisseurs accordent des réductions sur les tarifs avec des durées contractuelles longues par exemple, trois, cinq ou dix ans ;

Allouez le montant d’assurance nécessaire à votre couverture : Il n’est pas recommandé de réduire fortement la somme assurée afin de réduire les coûts. Calculez de manière réaliste combien il en coûterait pour remplacer l’ensemble du contenu de votre ménage. Parce que si vous êtes gravement sous-assuré, la politique n’a pas beaucoup de sens.