Santé

Comment favoriser la mobilité d’une personne âgée ?

De nombreuses solutions peuvent être envisagées pour favoriser la mobilité d’une personne âgée. Parmi celles-ci, l’on retrouve notamment : l’aménagement du logement, l’utilisation de scooter électrique pour faciliter les déplacements extérieurs et l’entraînement cognitif. Trouvez ci-dessous plus de détails sur ces différentes solutions.

Aménager le domicile du senior


L’un des premiers moyens pour favoriser la mobilité d’une personne âgée consiste à aménager le logement de cette dernière afin de l’adapter à ses nouveaux besoins. Pour cela, vous pouvez penser tout d’abord à installer un monte-escalier dans la maison du senior. Ce dispositif, qui constitue l’équipement monte personne le plus utilisé par les aînés, se met en place facilement et s’adapte à toutes les configurations d’escalier. De plus, il se décline en de nombreux modèles et possède une conception sur mesure.

A découvrir également : L’acupuncture, une technique à multiples thérapies

Avec cet appareil, la personne âgée pourra monter et descendre en toute autonomie et en toute sécurité les différents niveaux de son habitation. L’adaptation du logement pour le senior passe également par l’aménagement de la salle de bain. Ainsi, vous pouvez installer une douche de plain-pied avec sol antidérapant, des barres de maintien et un siège de toilettes dans cette pièce de la maison.

Un autre point important à considérer ici concerne l’augmentation du confort. À cet effet, vous pouvez équiper la chambre du senior d’un lit multi-positions et mettre à sa disposition un fauteuil électrique.

A lire en complément : Qui peut financer une formation d'Aide-soignante ?

Faciliter les déplacements extérieurs de la personne âgée


En général, la perte de mobilité des seniors s’associe à une forme de confinement à domicile. Ne se sentant plus en forme, ils sortent rarement. Leurs déplacements se réduisent au strict minimum, à savoir effectuer des courses. Toutefois, comme la facilitation de la circulation au sein de l’habitation avec un fauteuil monte escalier, des solutions s’avèrent envisageables pour favoriser la mobilité des seniors à l’extérieur. L’une de ces solutions reste la mise à disposition d’un scooter électrique.

Comparé à un fauteuil roulant ou un déambulateur, cet engin garantit une plus grande liberté aux seniors lors de leurs déplacements extérieurs. Facile à conduire, maniable, simple et confortable, cette moto permet aux personnes âgées de parcourir une distance plus grande, par rapport à un déambulateur ou un fauteuil roulant.

Miser sur l’entrainement cognitif

Avec l’âge, les capacités de la mémoire à court terme et la vitesse de traitement des informations diminuent. Néanmoins, les personnes âgées disposent d’un potentiel d’apprentissage exploitable. Par conséquent, il paraît judicieux d’entraîner leur cerveau grâce à quelques activités cognitives : l’apprentissage d’une langue ou d’un instrument, l’utilisation d’internet, la lecture, des jeux, etc. Ce faisant, vous éviterez ou limiterez le risque d’apparition d’une perte de mémoire chez le senior. Ceci va contribuer au renforcement du sentiment de sécurité du sénior et l’amener à fréquenter des espaces publics sans se soucier du regard des autres.

En retrouvant ou en maintenant la mobilité extérieure grâce à l’entraînement cognitif, la personne âgée se sentira davantage bien dans son corps et dans sa tête. Retenez tout simplement que les sorties permettent aux seniors de retrouver une nouvelle autonomie. N’hésitez donc pas à mettre à leur disposition toutes les solutions utiles. Ceci leur facilitera la vie et vous soulagera.