immobilier

Frais d’agence immobilière qui paie ?

Après la vente d’un bien immobilier, il faut nécessairement payer les frais d’agence. Vous devez savoir qu’en la matière, il n’existe aucune réglementation précise qui encadre ce secteur. En effet, l’agence immobilière est libre de fixer le montant de ces frais. Mais, qui va payer ces frais d’agence ? Pour avoir la réponse à cette question, lisez ceci.

En général, c’est le vendeur qui paie

Dans la pratique, c’est en général le vendeur qui sollicite les services d’une agence immobilière lors de la vente de son bien immobilier. C’est donc ce dernier qui doit logiquement payer les honoraires de la structure spécialisée dans l’immobilier qui a aidé ce dernier à vendre son bien.

A lire également : Comment faire pour devenir agent de sécurité ?

Aussi, vous devez savoir que les commissions prises par les agences immobilières sont incluses dans les prix des ventes des biens immobiliers. De ce fait, d’un commun accord, cette structure prendra son dû après la signature du contrat de vente.

Pour ce qui est des frais d’agences, il faut dire que ce tarif est forfaitaire. Il naît d’une négociation entre le vendeur et l’agence immobilière. À titre d’exemple, si un acheteur paie une maison à 250 000 euros et que la commission de l’agence immobilière est 20 000 euros, le vendeur prendra 230 000 euros.

A lire également : Qu’est-ce que le terrassement et quelles sont ses étapes?

L’acheteur peut aussi s’en charger

S’il est vrai que c’est le vendeur qui doit payer les frais d’agence, il peut arriver que l’acheteur le fasse. Bien ces cas soient rares, ceux-ci existent. Cependant, comme dans le cas précédent, vous devez savoir qu’il n’existe pas de véritables lois qui encadrent cette action.

Ainsi, si l’acheteur souhaite le faire, celui-ci se chargera de payer les honoraires d’une agence immobilière. Mais, vous devez comprendre ici que c’est le vendeur qui mandate cette structure immobilière. En le faisant, celui-ci n’aura donc pas d’autre choix que de payer ladite agence immobilière.

Sauf que dans ce cas, l’acheteur déduira les frais d’agence directement du prix de vente du bien immobilier. Ainsi, si un bien vaut 200 000 euros et que l’acheteur doit payer 10 000 euros à l’agence immobilière qu’il a mandatée, le vendeur ne recevra que 190 000 euros.

Quelle est la meilleure solution ?

Lorsque vous êtes vendeur, vous devez savoir que le règlement des honoraires d’une agence immobilière n’aura aucune incidence sur ce que vous toucherez lors de la vente de votre bien. Pour que cela soit réel, vous devez bien négocier votre prix de vente.

Cela vous permettra en effet de fixer un prix qui vous arrangera. Ce tarif doit en effet prendre en compte le prix de vente de votre bien immobilier et les frais d’agence. Si vous le faites, vous ne perdrez donc pas d’argent et vous pourrez profiter au maximum de votre opération de vente.

Au regard de tout ce qui précède, il en ressort que c’est le vendeur qui doit logiquement payer les frais d’agences. Sauf que dans certains cas (lorsque c’est l’acheteur qui délègue l’agence immobilière), l’acheteur est celui qui paiera les honoraires de l’agence engagée. Si vous souhaitez éviter tout désagrément, vous devez en tant qu’acheteur, fixez un prix de vente de votre bien immobilier qui prendra aussi en compte les frais d’agence.