Business

Transport de bétail : comment s’assurer ?

Le transport de bétail répond à de nombreuses exigences réglementaires, tant à l’échelle de la France que de l’Europe. Celles-ci sont liées aussi bien aux animaux transportés, qu’à la voiture qui les transporte. Le véhicule doit par exemple être assuré, et le bétail tenu dans certaines conditions durant tout le trajet. Comment s’assurer de transporter du bétail en toute sécurité ?

Tenez compte des exigences légales relatives au transport de bétail

Le transport de bétail en France et dans l’espace européen est réglementé.

Lire également : Quels sont les avantages et les inconvénients de la technologie ?

Les exigences légales relatives au véhicule de transport

Tout véhicule à moteur doit être couvert par une assurance. Conformément à cette exigence du Code de la route, vous devez souscrire une assurance adaptée à votre véhicule de transport de bétail. En dehors de l’assurance, la voiture doit également disposer d’une signalisation informant du transport de bétail. La loi exige aussi un éclairage permettant de voir les animaux par tout temps.

Aussi, il est exigé de choisir une bétaillère étanche, afin d’éviter que les litières et déjections ne s’écoulent sur la voie publique. Bien sûr, les animaux vivants ne doivent pas pouvoir s’échapper du véhicule de transport. Conformément aux normes européennes, une bétaillère respectueuse des règles doit avoir été réceptionnée par la DRIRE et disposer du document « barré rouge » qui en est la preuve. Par ailleurs, il est nécessaire que le véhicule dédié au transport de bétail soit doté de panneaux pleins d’une hauteur de 1,40 m à l’avant, à l’arrière et sur les côtés. Parallèlement, il sied que les barreaux de contentions soient peu espacés pour empêcher les animaux de sortir leur museau ou un membre.

A lire également : Pourquoi bien gérer les congés et absences de ses collaborateurs en entreprise ?

Les règles relatives au transport en lui-même

Selon la réglementation européenne n°1/2005 du 22 décembre 2004, durant un transport de bétail, tout doit être fait pour éviter que les animaux ne souffrent et ne se blessent. De même, vous êtes tenu de mettre en place une surface de plancher qui évitera à l’animal de glisser pendant le trajet. Si une glissade survenait, le bovin doit disposer d’assez d’espace pour pouvoir se relever.

La mise en place de cloisons de séparation amovibles et adaptées à la taille des animaux est d’ailleurs requise. La protection du bétail contre les intempéries est aussi une exigence légale à considérer, tout comme la facilité d’accès aux animaux, à tout moment pendant le transport. Il est de plus essentiel que la bétaillère soit aérée pour permettre aux animaux de respirer normalement. À cet effet, on recommande la mise en place dans le véhicule d’un système de ventilation fonctionnel, même lorsque le moteur est éteint. Il faut aussi que les animaux bénéficient d’une température comprise entre 5 et 25 °C durant tout le transport. Sont aussi nécessaires les documents d’identification des animaux : passeport bovin et carte verte.

Transport de bétail: assurez votre véhicule

Préparez le véhicule que vous comptez utiliser pour le transport de votre bétail

En dehors de l’assurance et des exigences légales, il est important de vérifier votre véhicule de transport de bétail avant de prendre la route. En premier lieu, assurez-vous du niveau du carburant en fonction de la destination d’acheminement des animaux. Les niveaux d’huile moteur et de liquide de frein sont aussi des éléments à passer en revue. Ensuite, inspectez l’état des pneus de la voiture et leur pression. Il est important que les pneus soient bien gonflés et les amortisseurs en bon état pour supporter le poids du bétail. Vous devez aussi vérifier les balais d’essuie-glace et le liquide nettoyant. D’autres éléments importants à inspecter avant le départ :

  • les feux de croisement,
  • les feux de détresse,
  • les clignotants,
  • les feux-stops,
  • les feux de position.

Il est aussi important de bien définir votre itinéraire en prévoyant des pauses, surtout si le transport se fait sur une longue distance.

Transport de bétail : conduisez prudemment et pensez à vous arrêter à intervalles réguliers

La prudence est une règle d’or au volant. Elle s’applique aussi au transport de bétail. Votre sécurité et celle des animaux compte. Alors, conduisez prudemment, à vitesse normale. Au-delà de la sécurité, une conduite prudente vous évite de stresser les animaux pendant le trajet.

En effet, la durée du voyage et le changement d’environnement combinés à une conduite agitée ne feront aucun bien aux animaux. Sur votre itinéraire, prévoyez des arrêts de temps à autre, à intervalles réguliers, afin de vérifier l’état des animaux et leur confort. La ventilation de la bétaillère, la posture du bétail et son alimentation sont des aspects à vérifier à chaque arrêt. Au besoin, n’hésitez pas à faire des arrêts de longue durée pour permettre aux animaux de profiter d’un temps de repos qui leur sera très bénéfique.