Actualités

Comment faire pousser du CBD légalement en France ?

Récemment, le CBD était aux centres des sujets de discussion médicale en raison de ses nombreuses vertus. D’ailleurs, la culture et l’exploitation de cette plante a décollé dans de nombreux pays. Ainsi, plusieurs états ont légalisé la culture du cannabidiol, mais avec certaines restrictions et règlements. Ce qui semble créer des confusions auprès des consommateurs et des agriculteurs. La législation reste encore floue. Faisons un point pour la clarifier dans cet article.

La législation sur la culture du CBD en France

En France, on expérimente actuellement le cannabis thérapeutique. Le décret relatif à cette décision a été validé à l’Assemblée Nationale depuis plus de deux ans, mais la mise en pratique a été retardée par la crise sanitaire. Mais en ce moment, c’est officiel que la production du cannabidiol à partir du chanvre industriel est autorisée. Ce qui signifie que le cannabis et la marijuana ne sont pas concernés par cette autorisation. Ils restent illégaux en France.

A lire aussi : Comment créer une adresse gmail ?

La législation relative à la culture du CBD a pour but de développer la filière agricole de chanvre et la commercialisation des produits de manière sécurisée. Toutefois, il existe des exigences particulières à connaître avant de faire pousser du CBD. Cela concerne notamment la réglementation nationale et européenne.

Planter du CBD : les exigences

La plantation de CBD est réservée aux agriculteurs actifs. Ainsi, si vous êtes particulier et souhaitez planter du CBD dans votre jardin, il faut obligatoirement déclarer l’activité. C’est-à-dire que vous devriez transmettre une requête à la gendarmerie et à la fédération nationale des producteurs de chanvre ou FNPC.

A lire également : Transparc, le meilleur parking privé de Roissy

D’autre part, chaque cultivateur de chanvre est tenu d’utiliser uniquement les plantes parmi les variétés recensées par le ministère de la Santé et autorisées en France. D’ailleurs, il faut se tourner vers les semences certifiées. Celles-ci sont distribuées par des organismes agréés.

En fait, ces variétés sont sélectionnées particulièrement par rapport au taux imposé dans chaque plant de chanvre. En fait, il est exigé que la teneur en THC soit à 0,3 %, en France et partout en Europe. À noter que pour contrôler le respect de ces exigences, les autorités compétentes peuvent ordonner une vérification régulière en laboratoire.

D’autre part, sachez que quand on cultive du CBD, les exploitations autorisées concernent les graines, la fibre et la paille. Ce qui signifie que la récolte des fleurs est strictement interdite.

Comment faire pousser du CBD légalement ?

Vous pouvez faire pousser du CBD légalement en France avec 3 différentes techniques : la culture à l’extérieur, la culture en intérieur et la culture en serre.

La culture à l’extérieur ou outdoor

C’est la méthode qui consiste à cultiver le chanvre dans le jardin. Il faut commencer par faire germer le CBD dans un pot et le placer à l’intérieur. Une fois que les gelées sont passées, vous pouvez alors repiquer les germes en pleine terre. Pour cela, il faut préparer le sol. L’engrais organique est bien adapté à la plantation de cannabidiol. À noter que la plante est mature au bout de 4 mois. En général, la récolte se fait en automne.

La culture en serre ou greenhouse

La culture en serre est conseillée si vous souhaitez offrir un climat favorable au plant de chanvre. En fait, avec cette méthode, la saison est plus longue et la collecte est plus optimale. Puisque les plantes sous la serre ne bénéficient pas des eaux de pluie, il faut veiller à arroser vos CBD régulièrement, que vous les plantez en terre ou en pot.

La culture à l’intérieur ou indoor

La culture à l’intérieur ressemble un peu à la culture en serre, mais elle est considérée comme la meilleure technique. En fait, les conditions climatiques à l’intérieur permettent d’obtenir une meilleure récolte, que ce soit en termes de qualité ou de quantité. Néanmoins, elle est beaucoup plus exigeante, car il ne suffit pas d’avoir un pot, du terreau et du bon engrais. Il faut avoir une chambre de culture et utiliser un extracteur d’air, un ventilateur, une lampe horticole et un filtre à charbon