Business

Comment réussir efficacement la rédaction d’un CV dans le secteur du web ?

la rédaction d'un CV

Vous cherchez un poste dans le métier du web ? Vous avez fait le bon choix. Aujourd’hui, travailler dans le secteur du web est de plus en plus tendance car non seulement c’est assez rémunérant mais c’est un secteur qui permet à chacun de trouver et de développer ses spécialités. Cependant, puisqu’il s’agit de web, votre dossier de candidature doit être conforme à ce que recherchent les recruteurs. Voici comment faire pour rédiger un bon CV du web.

Les différents métiers du web

Avant de pouvoir vous expliquer à quoi doit ressembler le CV du web, parlons d’abord des différents métiers possibles dans ce secteur. Eh bien, comme mentionné dans l’introduction, le secteur du web est un secteur en pleine expansion actuellement. De jour en jour, de nouveaux métiers sont créés et de nouveaux postes sont disponibles. Les recruteurs ne cessent de faire appel aux candidatures les plus méritantes pour occuper ces postes et assurer certaines responsabilités du web.

A découvrir également : Quel est le meilleur bac pour devenir expert comptable ?

En effet, de la communication à l’informatique, en passant par le multimédia et le design, les métiers du web rassemblent plusieurs domaines du travail. C’est pour cela que ce secteur est considéré comme le plus grand de tous. Vous pouvez y trouver un large choix de professions, et vous pouvez même y faire carrière. Parmi les plus connus, citons les postes de :

  • Chef de projet web ;
  • Responsable e-commerce ;
  • Community manager ;
  • Assistant virtuel ;
  • Rédacteur web ;
  • Intégrateur web ;
  • Référenceur web ;
  • Webdesigner ;
  • Marketeur web ;
  • Développeur web ;
  • Data scientist ;
  • Traffic manager ;
  • Et de Webmaster.

Cette liste n’est pas exhaustive. Il n’y en a encore plusieurs autres. Si vous êtes en quête d’emploi, vous pouvez consulter directement les sites généralistes qui diffusent des offres d’emploi dans le secteur du web tel que Pôle Emploi, Meteojob, ou encore Regionsjob. Vous pouvez également vous adresser aux éditeurs de logiciels, aux agences web, aux sociétés de conseils et aux entreprises e-commerce.

Lire également : Comment créer son entreprise Vaud ?

Le salaire des travailleurs du web diffère en fonction du poste occupé et des responsabilités assurées. Pour vous donner un petit aperçu de ce que les métiers du web peuvent vous faire profiter, voici quelques chiffres indicatifs des grilles salariales de quelques métiers du web :

  • Webdesigner : 23 000 € (junior) ; 42 000 (sénior)
  • Développeur web : 32 000 € (junior) ; 44 953 (sénior)
  • UX designer : 39 580 € (junior) ; 52 000 € (sénior)
  • Chef de projet web : 40 500 € (junior) ; 58 398 € (sénior)
  • Data scientist : 43 175 € (junior) ; 63 918 € (sénior)

Si vous souhaitez requérir le plus grand avantage du web, vous pouvez très bien vous spécialiser dans l’un de ces postes. Il y a des agences web et des entreprises e-commerce qui dispensent des formations pour en devenir. Quoi qu’il en soit, l’essentiel est que vous sachiez bien rédiger un CV web pour vous démarquer des autres candidats car notez que le défi dans ce secteur est assez rude. Pour cela, vous pouvez vous inspirer des exemples de CV dans le secteur du web diffusés en ligne.

Travaillez le visuel de votre CV

Vous l’avez compris, le web requiert de la perfection car c’est un secteur qui évolue à très grande vitesse. Le CV web doit donc correspondre à ce critère pour pouvoir être à la hauteur. Vous devez donc faire très attention quant à l’esthétique et à la présentation de votre CV quel que soit le poste que vous convoitez dans le secteur du web. Travaillez l’aspect visuel afin de convaincre votre recruteur que vous êtes digne de ce poste. C’est la preuve que vous avez des talents créateurs, ce qui est une qualité très recherchée dans le secteur du web.

Pour cela donc, il faut que votre CV soit le plus original possible sans pour autant en abuser. Votre CV doit pouvoir refléter votre personnalité aux yeux de votre futur employeur. Il doit être assez clair et espacé de façon à bien structurer et organiser les rubriques.

Côté couleurs, essayez également de rester professionnel. Comment cela ? Optez pour des couleurs plus neutres, plus chics tels que le blanc, le noir ou encore le bleu. Certes, vous pouvez faire appel à votre sensibilité artistique mais il est non conseillé d’ajouter des couleurs trop vives ou trop flashy qui sont des couleurs assez fantaisistes. L’idéal est que vous sachiez jouer avec les couleurs aux tons proches de la charte graphique de l’entreprise où vous souhaitez vous postuler. Bref, pour ne pas dépasser les bornes, limitez-vous à 2 couleurs.

La mise à jour est indispensable

Lorsque vous rédigez votre CV du web, gardez en tête que votre futur employeur n’aime pas les vieilles choses. Et c’est valable pour les dossiers de candidatures. Votre CV doit être mis à jour régulièrement pour ne pas que certaines informations plus importantes manquent. Eh oui, il se peut que des compétences très convoitées 5 ans passés ne le sont plus actuellement ou le contraire.

Essayez donc de toujours vérifier si les informations que vous introduisez dans votre CV sont mises à jour pour que rien n’échappe au recruteur. Le fait de faire cela peut également optimiser vos chances d’être pris. Une technique pour rendre votre CV à jour, citez vos compétences dans l’ordre antichronologique, c’est-à-dire de la plus récente à la plus ancienne. N’oubliez pas non plus d’accompagner vos compétences de vos réalisations pour convaincre votre recruteur de vos réelles aptitudes. Si possible, illustrez avec des données chiffrées. Par exemple, si vous êtes rédacteur, vous pouvez y mentionner le nombre de mots que vous avez rédigé jusque là ou le nombre d’articles rédigés par vos soins qui figurent au premier rang de la première page de Google.

Et pour que tout soit parfait, respectez les règles de la mise en page d’un bon CV qui sont :

  • Un texte bien aéré avec un espacement de 1,15 cm minimum entre les lignes ;
  • Une police d’écriture professionnelle et lisible comme Times New Roman, Verdana ou encore Cambria ;
  • Une taille de police moyenne entre 10 à 12 points pour le corps du texte et 12 à 14 points pour les titres et sous-titres ;
  • Un arrière-plan clair pour ne pas nuire à la lisibilité du contenu ;
  • Un design dynamique et moderne reflétant votre esprit créatif ;
  • Et un CV ne dépassant pas une page.