Automobile

Quand l’assurance auto baisse ?

L’assurance automobile est nécessaire lorsque vous êtes conducteur. C’est d’ailleurs important pour assurer votre sécurité et celle de votre véhicule. Cependant, la prime de votre assurance auto peut baisser en vous conférant quelques avantages. Quelles sont les circonstances qui sont susceptibles de faire baisser votre prime assurance auto donc ? Éléments de réponse.

En cas d’absence de sinistre

Dans le domaine de l’assurance automobile, il existe un système qui permet de réaliser la baisse de votre assurance. En effet, il s’agit du bonus-malus qui s’apprécie en fonction de votre sinistralité responsable.

A voir aussi : Pourquoi acheter sa voiture auprès d’un mandataire ?

De ce fait, lorsqu’un sinistre survient, l’assurance évalue votre part de responsabilité. Ce qui est plus intéressant, et fait baisser votre assurance, est le cas d’absence de sinistre.

Par exemple, si vous ne faites aucun accident pendant votre première année de cotisation en assurance, vous obtenez un bonus de 5 %. Ainsi, votre coefficient de cotisation de départ (1) baisse et passe à 0,95.

A lire également : Comment faire pour acheter une voiture neuve ?

Le prix de cotisation diminue et continue dans ce sens chaque année si vous gardez le même rythme de sinistralité responsable.

Toutefois, sachez que cette réduction ne continue plus après 13 ans. Le bonus-malus prévoit une limite de coefficient d’assurance de 0,5 que vous ne pouvez dépasser.

En cas de garanties au tiers

Avec une souscription à la garantie de tiers dans votre contrat d’assurance, vous payez moins. Généralement, plusieurs conducteurs souscrivent une garantie tous risques. Notez que cette souscription, bien qu’avantageuse, n’est plus serviable au bout deux ans d’utilisation de votre voiture.

Par contre, une garantie au tiers vous soutient sur les sinistres, mais aussi vous fait une économie d’environ 700 € en 10 ans. Une situation qui fait donc baisser votre cotisation d’assurance. Par ailleurs, il est important que cela soit bien inséré dans le contrat de base pour être respecté.

En cas d’assurance au km

En assurance, il existe l’option « assurance km ». C’est une option généralement destinée à ceux qui font au plus 10 000 km par an au plus avec leur véhicule. Ainsi, une telle assurance vous reviendra moins cher. En réalité, vous payez en fonction du kilomètre parcouru. Un boîtier électronique est mis à disposition pour apprécier votre kilométrage.

Par ailleurs, il peut aussi s’agir d’un forfait mensuel dont le prix est très bas. Cela dit, notez qu’il y a un seuil à ne pas dépasser pour toujours payer une telle cotisation d’assurance. Lorsqu’il est dépassé, l’assurance devient élevée. Aussi, les prix varient d’une assurance à une autre. Cela est tout de même bas.

En cas de conduite accompagnée

L’assurance relative à la conduite accompagnée concerne principalement les jeunes conducteurs. En effet, compte tenu de leur inexpérience, ils subissent une surprime liée aux risques de la non-maîtrise de conduite.

La baisse de cette prime d’assurance dépend donc d’une conduite accompagnée. Avec cette option, le jeune conducteur suivra une formation et adoptera une bonne attitude au volant.

Ainsi, sa cotisation d’assurance baisse en fonction de son évolution dans la méthode de conduite. Notez que la conduite accompagnée est susceptible de faire baisser l’assurance jusqu’à 50 %. Un moyen qui rassure les assureurs et permet de revoir les termes de contrat d’assurance à l’amiable.

Lorsque la voiture est vieille

Lorsque votre voiture est vieille, l’assurance baisse. En effet, les assurances tiennent compte de l’état des véhicules pour fixer leurs cotisations. De plus, les véhicules rapides et en bon état sont exposés à de nombreux risques comme :

  • les accidents ;
  • les vols ;
  • les actes de vandalisme.

Pourtant, une vieille voiture dont les capacités sont moindres est non seulement moins polluante, mais aussi sans risques majeurs de vols. De ce fait, les assureurs réduisent la cotisation d’assurance. Cette réduction peut aller jusqu’à 30 % ; ce qui facilite votre cotisation lorsque votre véhicule a une certaine ancienneté.

En cas de souscription à des contrats groupés

Lorsque vous souscrivez plusieurs contrats d’assurance, il est possible que votre assureur fasse une réduction sur votre cotisation d’assurance auto. Par exemple, si vous choisissez la même assurance pour votre maison, vos enfants, la santé familiale et autres, votre assurance auto peut baisser.

Si vous notifiez cela lors de la souscription de votre assurance auto, vous aurez droit à un tarif raisonnable compte tenu de votre fidélité. Votre assureur n’aimerait pas vous voir partir. C’est donc une occasion pour lui de vous récompenser à juste titre.

L’assurance auto peut baisser dans plusieurs cas. Retenez ceux évoqués plus haut et assurez votre automobile à des prix réduits. Ainsi, vous pourrez réaliser des économies.