Actualités

Le financement participatif immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Devenir propriétaire est un rêve pour de nombreuses personnes. Cependant, faire construire un bien immobilier pour y habiter ou à but locatif nécessite un lourd investissement. Outre le prêt immobilier, diverses solutions s’offrent aux personnes désireuses de faire un tel investissement.

Le financement participatif immobilier ou crowdfunding immobilier devient de plus en plus prisé. Découvrez l’essentiel à savoir sur ce système de financement d’un investissement immobilier !

A lire également : Comment porter une jupe plissée cet hiver?

En quoi consiste le financement participatif immobilier ?

Le crowdfunding ou le financement participatif est une notion bien connue dans le domaine de l’art et du financement des start-ups. Elle représente un mode de financement basé sur un modèle de mécénat à grande échelle.

Dans le même sens, le crowdfunding immobilier a vu le jour il y a une dizaine d’années aux États-Unis. Elle a été exportée en France et dans toute l’Europe. Il est très utilisé aujourd’hui. Le financement participatif immobilier est destiné aux particuliers.

A lire également : Comment trouver une idée de film ?

Il leur permet d’investir ou de prendre part à des projets de construction ou de rénovation immobilière. Ce mode de financement représente une alternative pour satisfaire les besoins en capitaux des acteurs du secteur de l’immobilier pour les constructions ou les rénovations.

Fonctionnement du financement participatif immobilier

Un financement participatif immobilier prend la forme d’un emprunt obligataire. Dans le système de crowdfunding, l’investisseur choisit le projet qu’il souhaite financer et précise le montant à investir. La construction de nouveaux logements, la rénovation de logement ou de bureaux et l’élévation d’immeuble sont quelques projets éligibles au financement participatif immobilier.

Chaque investisseur place donc une certaine somme dans la réalisation du projet. En outre, le promoteur s’engage à payer mensuellement ou annuellement des intérêts aux investisseurs et le remboursement total du capital à la fin du projet. Un crowdfunding immobilier dure habituellement entre 12 et 48 mois. Toutefois, certains projets d’envergure peuvent prendre plus de temps.

Les structures de financement participatif immobilier

Le financement participatif immobilier se fait à travers des structures. Elles peuvent être physiques ou en ligne. Ces structures permettent de mettre en relation les investisseurs et les promoteurs pour le financement d’une rénovation ou d’une construction.

En outre, ces structures font un travail en amont pour sélectionner selon des critères bien définis les projets solides avec une rentabilité financière. Par ailleurs, elles fixent le taux d’intérêt à appliquer. Ce taux peut varier de 8 à 12 %.

Les avantages et inconvénients du financement participatif immobilier

Le crowdfunding immobilier est avantageux aussi bien pour les investisseurs que pour les promoteurs. C’est un investissement à court terme avec une grande souplesse et qui est assez rentable.

Contrairement à un investissement immobilier classique, les investisseurs dans le crowfunding n’achètent ou ne construisent pas de biens immobiliers. Ils achètent plutôt des titres de créances. Ainsi, ils n’ont pas à gérer des problèmes liés au bien.

Pour les promoteurs, c’est un moyen rapide d’augmenter ses fonds propres afin de réaliser un projet immobilier. Les taux d’intérêt sont aussi relativement faibles par rapport à ceux appliqués par les institutions financières classiques.

Le système n’est toutefois pas exempt de risque. Le plus régulier est la mauvaise gestion de fonds par le promoteur. Cela entraine les malfaçons, les retards dans la réalisation des travaux et parfois les retards dans le paiement des investisseurs.