Quel est le cours du platine ?

Quand on pense au « métal précieux », on pense inévitablement à l’or. Mais savez-vous que le platine est un métal tout aussi précieux ou même plus ? C’est encore 30 fois plus rare ! Plus dense, il est également inoxydable ou hypoallergéique. C’est le bon plan ? Zoom sur ce métal précieux. Le platine, un ancien métal

Travaillé sous sa forme actuelle, le platine apparaît comme un métal récent. Pourtant, son histoire est relativement longue depuis que les anciennes civilisations égyptiennes l’auraient utilisée. Il aurait même été très prisé pour la fabrication de bijoux au XVIIe siècle.

A lire aussi : Quel type d'ordre passer ?

Mais pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été classé comme un métal stratégique en raison de ses propriétés : solide, inoxydable, inaltérable, etc. Et il est encore très présent dans l’industrie aujourd’hui.

Ces dernières années, le platine semble avoir reconquis ses lettres de noblesse, bien que les joailleries préfèrent l’or blanc plaqué palladié… Alors, platine, sommes-nous parsemés dessus ou pas ? Devrait-il être préféré à l’or blanc ou Or blanc palladié ?

A voir aussi : Comment investir son argent en 2020 ?

Les avantages du platine…

Dans les bijoux, le platine utilisé est pur à 95 %. Nous trouvons également des bijoux contenant moins de platine, mais ils restent présents au moins 85 %.

Inerte, le platine est un métal naturellement blanc et entièrement inoxydable : ce qui signifie qu’un bijou en platine ne se décolorera pas au fil du temps, qu’il gardera son éclat. Le platine est également hypoallergéique, donc il ne créera pas de réactions épidermiques !

Notez, cependant, que le palladium moins cher est également hypoallergéique et conservera également sa couleur sans avoir besoin de traitement 😉

… et ses inconvénients

Rare, le platine est également plus cher. De plus, en raison de sa densité plus élevée que celle de l’or, le platine aura un poids plus élevé pour un volume égal… Concrètement, cela rendra le projet de loi encore plus lourd. Et pour rester sur cet aspect tarifaire, vous devez savoir que le platine est également plus difficile à travailler pour l’artisan, et la phase de polissage, plus délicate, sera plus longue. Conséquence ? Le temps passé affectera nécessairement le prix final du bijou…

De plus, le platine est moins résistant aux rayures que l’or blanc palladié. Plus doux, il va également se déformer plus vite ! De plus, les soudures au platine ont tendance à être observées… ce qui n’est pas le cas de l’or. Enfin, le sertissage, en particulier le sertissage moderne qui est plus mince, est, avec le platine, à vérifier régulièrement.

Comment repérer le platine ?

Comme avec tout métal précieux, il suffit de considérer son poinçon. Le platine varie en fonction de sa pureté :

— un pingouin empereur représente le platine à 99%, — tête de chien suivie d’un nombre à droite pour spécifier le taux de pureté : 1= 95%, 2= 90% et 3= 85%. — une tête de mascaron garantit un taux de pureté de 85 % pour les bijoux d’occasion et la provenance inconnue.

Ici, vous savez tout (ou presque) sur ce métal précieux. Et vous l’avez compris, pour une utilisation équivalente, nous recommandons Or blanc palladié (pas or blanc !)  : il offre les mêmes avantages pour un prix plus bas ! Bien sûr, n’hésitez pas à venir nous voir pour plus de détails.