Maison

Comment choisir la puissance d’une pompe de piscine

La pompe de filtration d’une piscine est un élément indispensable pour le bon fonctionnement du bassin. Pour cela, savoir choisir un modèle ainsi qu’une puissance adaptée aux dimensions de la piscine est essentielle pour jouir d’un fonctionnement et d’une performance optimale de cet élément. Voici quelques points essentiels à savoir.

Quelle méthode pour calculer la puissance nécessaire ?

Considérez que la pompe que vous installez doit être en mesure de déplacer toute l’eau contenue dans la piscine dans un délai maximum de 8 heures. Pour cette raison, la première chose à faire est de calculer le nombre de mètres cubes d’une piscine. Le calcul est très simple, car il suffit de multiplier la longueur, la largeur et la profondeur. Par exemple, si votre piscine mesure 10 mètres de long, 4 mètres de large et 2,5 mètres de profondeur, le décompte serait le suivant : 10 x 4 x 2,5 = 100 m3. Vous devez également garder à l’esprit que chaque mètre cube d’eau équivaut à 1 000 litres. De même, une pompe doit avoir 0,1 CV de puissance pour 100 litres qu’elle doit déplacer. Alors dans ce cas, vous auriez besoin d’un minimum de 1 CV. Notons que le choix de la puissance d’une pompe de filtration de piscine peut varier en fonction du type de piscine en question. Par exemple, on recommande les pompes d’une puissance comprise entre 1 à 3 CV pour les piscines enterrées. Les piscines hors-sol par contre demandent une puissance comprise entre 0,33 à 0,75 CV. Enfin, les modèles autoportés peuvent exiger une puissance de 0,25 à 0,33 CV. On peut éventuellement demander conseil auprès d’un distributeur proposant un large choix de pompes de piscine de qualité.

A lire aussi : Comment retirer efficacement un antivol rond

Pourquoi est-il indispensable de considérer la puissance de la pompe ?

La pompe et le filtre sont les clés de la purification de votre piscine. Au démarrage, la pompe, normalement auto-amorçant, se remplit d’eau à l’aide d’un moteur pour faire tourner la turbine. L’eau de la piscine est aspirée à travers le skimmer et le puisard et pénètre dans la chambre à vide ou le boîtier de la pompe. En atteignant le réservoir contenant le filtre, l’eau reçoit un traitement de purification. En général, les filtres sont généralement constitués de sable. Ils sont naturels et nécessitent peu d’entretien. Il existe également des filtres à cartouche, qui doivent être entretenus tous les 7 jours. Il y a aussi des filtres à diatomées, des micro-organismes fossilisés qui fonctionnent comme des éponges pour piéger les déchets et sont utilisés dans les piscines plus grandes et plus utilisées. Les résidus ou impuretés sont retenus dans un lit filtrant. Un diffuseur supprime également les bulles d’air. Après tout ce processus, l’eau retourne dans la piscine propre. Le cycle se termine lorsque toute l’eau de la piscine a traversé le filtre. D’où la nécessité de choisir une pompe dotée d’une puissance adaptée à la taille du bassin.

Quels facteurs considérer pour un pompage et un filtrage performants ?

En plus de la puissance de la pompe, il existe aussi une série de facteurs pouvant affecter la qualité de la purification ou du filtrage de l’eau :

A découvrir également : Quelles sont les clés pour réussir une décoration intérieure ?

  • Température de l’eau : lorsque les températures de l’eau sont élevées, il est nécessaire de filtrer l’eau plus longtemps. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser un filtre à sable, qui a une durée de vie d’environ 5 ans.
  • Nombre d’utilisateurs et conditions extérieures : si le nombre de personnes qui utilisent la piscine est considérable ou si l’eau est exposée à des conditions environnementales intenses, il est conseillé de démarrer le filtre au moins deux fois par jour et répartir les heures de filtrage en 2 ou 3 cycles.
  • Volume de l’eau de la piscine : nous devons connaître le calcul correct du volume d’eau de la piscine afin d’avoir un filtre avec la capacité appropriée et correspondante.

Qu’en est-il de l’entretien du filtre ?

Tout comme la pompe, le filtre nécessite un entretien en fonction de son type. La plupart des filtres doivent être lavés à contre-courant avec de l’eau. Même ainsi, dans le cas des filtres à diatomées et à sable, ils doivent être vérifiés fréquemment pour voir s’ils doivent être remplacés ou s’ils nécessitent un entretien. Les valeurs du manomètre qui garantit la pression peuvent indiquer ou non s’il y a saturation des résidus. La fréquence d’utilisation de la piscine est la clé pour savoir si le filtre nécessitera plus d’entretien.