Banque en ligne : quelles garanties ?

Les dépôts effectués dans une banque ou tout organisme détenteur d’une licence d’établissement de crédit sont assurés jusqu’à 100 000 € par déposant en cas de faillite de la banque. Cette couverture ne s’applique pas aux néobanques et aux comptes de paiement tels que Nickel ou Revolut, qui n’ont pas cette approbation.

Nickel, Revolut, Lydia, N26, C-Zam… de nombreux Français ouvrent des comptes dans ces néobanques qui offrent tous les services d’une banque, sans condition de revenu, et parfois gratuitement. Attention cependant, pour une grande majorité d’entre eux (il y a des exceptions, comme nous le verrons), les fonds déposés ne sont pas couverts par une garantie de dépôt.

A lire également : Comment réserver un terrain dans un lotissement ?

La garantie de dépôt couvre les fonds d’un déposant jusqu’à 100 000 € en cas de faillite de la banque. Toutefois, cette garantie n’est valable que pour les organisations disposant d’une autorisation d’établissement de crédit. Cependant, il ne s’agit pas de l’étui pour de nombreux néobanques.

Revolut, Lydia, Nickel… tous ces comptes non bancaires ne sont donc pas affectés par la garantie des dépôts.

A découvrir également : Comment fermer un compte CIC ?

D’autre part, les banques en ligne (Boursorama, Hello bank, ING Direct…) sont couvertes, car elles appartiennent à une institution détenant l’autorisation nécessaire (Société Générale, BNP Paribas, ING Group). C-Zam, Eko ou Enjoy bénéficient également de l’approbation de l’organisation à laquelle ils appartiennent (Carrefour Banque, Crédit Agricole, Caisse d’Epargne).

De même, il existe certaines exceptions, telles que N26, qui possède en effet une licence bancaire allemande et est donc assurée par la législation de son pays d’origine.