Santé

Chien qui perd trop de poils : qu’est-ce que vous devez faire ?

Les poils de nos animaux domestiques peuvent être particulièrement envahissants. Tout au long de l’année, le chien peut perdre un tout petit peu de poils et en perdre beaucoup à l’automne et au printemps. Il s’agit d’un processus naturel, mais dans le cas contraire, que devez-vous faire ?

Les pertes de poils du chien sont normales

Il est tout à fait normal que votre chien perde ses poils deux fois par an. À l’automne et au printemps, tous les chiens muent. Ce processus naturel de perte de poils est nécessaire pour le chien. Pour affronter le froid de l’hiver, le chien s’adapte en perdant une partie de son pelage d’été. De même, au printemps, il se débarrasse de son pelage épais d’hiver pour traverser l’été avec un pelage plus léger.

A lire aussi : Comment savoir qu'une pharmacie est de garde ?

Particulièrement pour les chiennes, en période de gestation, celles-ci perdent plus de poils. Dans ce cas particulier et des dépilations saisonnières, il n’y a pas de quoi paniquer. Il est également à noter que l’environnement du chien peut avoir une influence plus ou moins importante sur sa perte de poils. C’est le cas par exemple du système de chauffage.

Quand la perte de poils n’est pas normale

Pendant les pics des mues annuelles, un chien perd normalement des poils en touffe. Si une perte excessive est observée en dehors de ces moments, il y a certainement une cause pathologique. Les causes de perte de cheveux les plus récurrentes chez le chien sont la teigne, la gale et les puces. Ces parasites et maladies causent des pertes de poils plus ou moins importantes à des endroits précis du corps du chien.

A lire en complément : Comment faire un bon choix de cannabidiol ?

Dans certains cas, la cause de la perte de poils d’un chien peut également être d’origine hormonale. Notez que dans le cas de problème hormonal, le chien perd souvent des poils au niveau de ses flancs. Le problème hormonal du chien peut être dû à un diabète sucré ou à de l’hyperthyroïdie. Une perte de poils causée par l’allergie aux piqûres de puces n’est pas rare non plus. Le chien se gratte souvent et il perd des poils au niveau du dos et de la queue.

Solutions pour arrêter la perte de poils de votre chien

Dans le cas où les causes sont identifiées, la meilleure chose à faire est d’éliminer d’abord les parasites du chien. Il est essentiel de le traiter régulièrement contre les puces et la teigne. Par ailleurs, il est très important de prendre soin des poils du chien en le brossant régulièrement. Le brossage des poils permet d’entretenir le pelage du chien et de lui procurer une certaine brillance. Mais cela permet également d’éliminer les poils morts et de stimuler la circulation sanguine.

L’adaptation de l’alimentation du chien est également fortement recommandée. Les allergies au gluten peuvent être à l’origine des pertes de poils. Il peut être utile d’opter pour des croquettes pour chiens sans céréales Pro Nutrition. Pour aider le chien à développer et à maintenir un pelage sain, il faut privilégier les croquettes pour chiens riches en vitamines A, B2 et B6. Des croquettes enrichies à l’oméga 3 et à l’oméga aident également à faire briller le pelage de votre chien.