Quelle hauteur de talon à l’arrière ?

Au cours des deux derniers mois, nous avons écrit plusieurs articles sur la sortie de nouvelles chaussures de levage. Que ce soit Nike, Adidas, Reebok, ou même NOBULL, il y avait toujours quelque chose de nouveau à venir.

Il est à la fois excitant et amusant d’attendre le nouveau modèle de votre marque préférée, surtout quand le style correspond à vos goûts. Les chaussures de levage soutiennent une base plus stable et permettent aux athlètes d’atteindre une plus grande profondeur dans leurs ascenseurs squat/olympiques. Le talon surélevé est ce qui est connu pour la profondeur de squat supplémentaire. Lorsque la cheville doit dorsiflex moins (parce qu’elle est sur une surface élevée), alors le corps peut obtenir une plus grande flexion du genou. Cela se traduit par une position squat plus profonde et plus confortable.

Lire également : Comment obtenir un acte de naissance quand on est en Algerie ?

Vous voulez trouver la meilleure chaussure d’haltérophilie pour vous ? Répondez à notre quiz sur les chaussures d’haltérophilie pour savoir quelle marque et modèle vous devriez essayer !

A voir aussi : Comment calculer la surface loi carrez ?

Beaucoup d’athlètes négligent la hauteur du talon dans les ascenseurs, ce qui peut conduire à des chaussures qui peuvent ne pas les bénéficier à leur meilleur avantage. Pour cet article, je vais discuter de la façon de choisir la bonne hauteur de talon pour votre corps et votre style squat.

Différences au

Les talons élevés viennent dans une variété d’options, mais le talon standard est de 0,75″ . Certains athlètes ajoutent des inserts au bas de leur chaussure pour augmenter leur talon au-dessus du .75″ général. L’objectif principal d’un talon élevé est d’obtenir une grande profondeur de squat avec un torse vertical .

En ce qui concerne le choix de votre talon parfait, il y a plusieurs facteurs que vous pouvez rechercher, y compris la longueur des jambes, la longueur du torse et le style squat.

Photo : RogueFitness.com

Anthropométrie

La longueur des jambes et du torse sont deux clés pour choisir l’élévateur parfait. Analysez votre corps et décidez si vos jambes et votre torse sont plus courts ou plus longs (si vous ne savez pas, demandez à un entraîneur). Parfois, un élévateur a une combinaison des deux. Une fois cela fait, utilisez les points ci-dessous pour vous aider à choisir.

Longues Jambes

Si vous êtes quelqu’un avec tibias plus longs et fémur, alors vous pouvez bénéficier de 0,75″ ou talon supérieur . Il est plus difficile pour quelqu’un avec de longues jambes d’atteindre la position inférieure du squat avec un torse vertical et sans talon sur laquelle s’asseoir.

Jambes courtes

Les élévateurs à jambes courtes l’ont un peu plus facile en essayant d’obtenir une profondeur optimale. Ils peuvent s’asseoir et garder leur torse debout avec moins de talon. Si vous connaissez votre tibias et fémur sont courts, puis commencez avec un talon de .75″ et ajustez en conséquence à votre position de squat inférieure.

Une vidéo postée par AWESOME WEIGHTLIFTING 🇨🇳 (@awesome_weightlifting) le 23 janvier 2017 à 19:00pm PST

Longueur du torse

Votre angle de torse est la cerise sur le dessus lorsque vous choisissez le leveur parfait. Le talon parfait permettra une pleine profondeur squat avec un torse vertical.

connexes : Les meilleures chaussures de levage

Torse long

Un torse plus long est plus enclin à l’avant maigre, ce qui peut saboter les ascenseurs. Si vous avez un long torse avec des jambes courtes, alors vous pouvez sortir avec un talon plus court . Bien que, pour les ascenseurs avec des torses longs et des jambes, alors ils devraient regarder dans une chaussure à talons plus élevés.

Torse court

Plus un torse est court, plus il est facile de rester debout à pleine profondeur. Pour ceux qui ont longues jambes et un torse plus court, cherchez un talon plus haut . Les élévateurs avec torses courts et jambes sont plus faciles, et peuvent généralement fonctionner avec une variété de talons.

Le tableau ci-dessus peut être utilisé comme guide lors de l’évaluation de votre torse et de la longueur de vos jambes. Il est important de garder à l’esprit que l’anthropométrie de tout le monde est légèrement différente. Ce tableau peut ne pas correspondre parfaitement à votre corps, même si vous tombez dans une certaine catégorie. Utilisez-le comme guide lorsque vous commencez votre recherche afin d’avoir une idée de ce que vous devriez rechercher.

Style squat

Une fois l’anthropométrie évaluée, il est temps de se concentrer sur le style squat. La façon dont nous accroupissons aura également une influence sur la chaussure de levage dont nous profiterions le plus. La largeur de notre position joue un rôle, ainsi que le style haute barre et barre basse.

Stance étroite

Un squat étroit ou quad dominant bénéficiera de chaussures de levage avec des talons standard (.75″) ou supérieurs. JE n une position étroite, typiquement la flexion du genou et de la cheville d’un élévateur sera plus grande . Cela étant dit, souvent un chaussure à talons pour un élévateur à s’asseoir appuiera ce style de squat.

Stance plus large

Un élévateur à l’aide d’un une position plus large mettra souvent davantage l’accent sur la flexion de la hanche, ce qui réduit la flexion du genou et de la cheville . Il est moins impératif pour un talon plus haut dans ce style de squat, de sorte qu’un talon inférieur peut fonctionner aussi bien.

Une vidéo postée par BarBend (@barbend) le 2 janvier 2017 à 8:28am PST

Barre haute

Un squat de haute barre lourde réussie repose sur un torse vertical pour résister à l’inclinaison vers l’avant. Un talon surélevé peut soutenir la capacité de l’élévateur à maintenir un positionnement optimal grâce à une amplitude de mouvement complète. Si vous savez que vous accroupissez fréquemment (principalement), alors un talon peut aider à votre levage .

Barre basse

Ce squat de style repose plus sur la partie postérieure du corps, en particulier à l’articulation de la hanche. La barre est positionnée sur le dos, de sorte qu’un peu d’inclinaison vers l’avant est nécessaire pour l’achèvement de ce squat. Les genoux et les chevilles n’ont généralement pas besoin d’autant de flexion, donc un talon inférieur peut fonctionner comme avec une position large .

Utilisez ce tableau en plus du tableau anthropométrique ci-dessus pour évaluer la hauteur parfaite de votre talon.

Mot final

En réalité, il est presque impossible de prescrire une hauteur de talon de chaussure de levage sans regarder quelqu’un squat et évaluer sa mobilité . Bien que ces caractéristiques ci-dessus sont d’excellents outils pour les ascenseurs pour obtenir une idée du type de talon qui leur sera le plus avantageux.

Mon conseil est d’essayer plusieurs chaussures pour trouver l’ajustement parfait. Si vous n’avez pas de paire, demandez à emprunter quelqu’un, puis effectuer quelques squats similaires à la façon dont vous seriez soulever. Au bas de l’un de vos commerciaux asseyez-vous et maintenez la position . Prenez des notes sur votre angle de torse et votre confort en pleine profondeur, car ce sera des prédicteurs majeurs des ascenseurs réusses/défaillants.

À la fin de la journée, le .75″ typique fonctionnera pour une grande partie de l’athlète de force . Dans la plupart des cas, j’ai vu, les athlètes qui ont du mal à frapper en profondeur avec un torse vertical ont plus un problème de mobilité que la hauteur du talon.

Note des éditeurs : Cet article est un op-ed. Les opinions exprimées ici sont les auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de BarBend. Les revendications, affirmations, opinions et citations proviennent exclusivement de l’auteur.