Tout savoir sur le Nissan Juke Nismo

Offset, original, coloré, horrible, impossible à supposer, qualificatifs sur la Nissan Juke sont très bien. Sa version Nismo est maintenant relativement facile à utiliser. Ça vaut la peine ?

La Nissan Juke Nismo est apparue dans le catalogue en 2013 et a récemment été retirée de la vente par Nissan en France. Il a donc eu une courte carrière, mais les enchères sont encore très importantes à l’occasion, donc c’est un excellent moyen de faire des affaires et de négocier les prix avec le vendeur. Retour, précisément, sur ce sport de rue OVNI.

A découvrir également : Jeune conducteur : quelle voiture choisir ?

Différentes versions de la Nissan Juke Nismo

C’ est simple, le Juke Nismo a eu deux versions dans sa carrière. Le premier, lancé en 2013 avec le 1.6 turbo 200 ch, et le second, un peu plus tard, dans Nismo RS. Cela a apporté un turbo plus grand et un gain de 18 ch. Ce n’est pas un mécanicien qui montre un caractère exceptionnel : le moteur est plutôt linéaire et la puissance maximale est atteinte très bientôt.à 6000 tr/min. Il suffit de dire que les fans de moteurs hurlant 8000 tr/min devront repasser.

****1

A voir aussi : Tout savoir sur la Peugeot 308 GT

Le Juke Nismo dispose de deux transmissions/configurations : traction ou traction intégrale, et boîte manuelle à six vitesses ou transmission CVT. Ce dernier, de sa conception, est assez doux, mais l’avantage est la fiabilité. Ce n’était pas connu des premiers propriétaires Renault Clio IV RS qui ont dû faire face à une transmission automatique EDC capricieuse et peu fiable.

Pourquoi parlons-nous de Clio IV RS ? Tout simplement parce que le moteur « MR16DDT » de la Juke Nismo est en fait le moteur 1.6 turbo de la citadine française Renault Sport. C’est pour les introductions.

La fiabilité de la Nissan Juke Nismo

La variante Nismo est finalement arrivée assez tard dans la carrière du Juke, et c’est une bonne chose. En fait, Nissan avait eu le temps et un peu de recul pour rendre le crossover fiable, du moins en électronique. Les mécaniques,de l’autre côté, ils sont robustes. Le quatre cylindres a déjà fait l’objet de nombreuses préparations à l’étranger, avec des propriétaires essayant l’expérience jusqu’à 350 ch (puissance de roue).

Dans l’ensemble, Juke Nismo ne subit aucune réprimande particulière, mais il ne faut pas être trop enthousiaste quant à la présentation interne, de mauvaise qualité. Les sièges baquets Recaro, qui étaient disponibles sur le Juke Nismo, sont très agréables, mais pas les plus confortables.

L’ autre défaut majeur du Juke Nismo est la capacité motrice plutôt risquée, avec un train avant pas nécessairement capable de prendre les commandes du turbo à quatre cylindres. Le Juke Nismo est enfin plus un bon peu de GT qu’un vrai sport pour les durs, iltattoooed.

  • Nissan Juke Nismo préférée : Juke Nismo RS (218) 2 roues motrices .

Où acheter ?

Il y a beaucoup d’annonces pour Juke Nismo de La Centrale, Leboncoin et tous les sites habituelsdes ventes de voitures d’occasion. Nissan a également son propre répertoire de véhicules d’occasion, et il n’y a que quelques Juke Nismo à vendre.

Prix (avril 2019)

Le prix de la Nissan Juke Nismo est compris entre 15 000€ et 20 000€ avec des miles de moins de 50 000 km. Il existe également des modèles autour de 13000€, mais ce sont les premières éditions. Parce que l’offre est importante, nous ne devrions pas hésiter à faire concurrence et à baisser les prix autant que possible. Il n’est donc pas impossible de s’en sortir avec une belle copie pour un peu plus de 15000€.