Actualités

Investir dans les NFT : bonne ou mauvaise idée ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler, voire envisager d’investir dans des jetons non fongibles (NFT pour Non Fungible Token). Mais que signifie vraiment investir dans des NFT ? Quels en sont les points forts et les points faibles ? Avant d’investir dans une classe d’actifs, il est tout bonnement indispensable de se renseigner sur celle-ci. Le but ? Limiter les risques et optimiser le placement. 

Les NFT : c’est quoi ?

Pour commencer, ‘investir dans les NFT’ est un terme inapproprié : les NFT ne constituent pas une classe d’actifs à proprement parler. Les jetons non fongibles utilisent la technologie blockchain pour symboliser numériquement la propriété, ce qui les rend plus analogues à un titre de voiture qu’au véhicule lui-même. Ce n’est pas une bonne idée d’acquérir un actif simplement parce qu’il a été symbolisé par un NFT, tout comme vous n’achèteriez pas un véhicule pour le titre de propriété papier qui l’accompagne.

A lire en complément : Pourquoi on prend du poids en vieillissant ?

Cela n’exclut pas la possibilité d’investir dans des actifs tokenisés. Si vous trouvez un actif qui vous intéresse et que vous disposez des fonds nécessaires, vous pouvez envisager de l’acheter. Si l’actif est tokenisé, vous pouvez certainement profiter des avantages supplémentaires qui accompagnent les NFT. Cependant, vous devez être conscient des risques associés à l’investissement dans les NFT.

Les plus de l’investissement dans les NFT

Il existe plusieurs raisons qui poussent les investisseurs à acheter des actifs qui ont été convertis en NFT. Voici quelques-uns des points forts de l’investissement dans les NFT :

A découvrir également : Cigarette électronique qui ressemble a une vraie ?

  • Un placement accessible à tous : tout le monde peut acheter des actifs tokenisés via une plateforme NFT. La propriété des actifs qui ont été tokenisés dans un NFT peut être transférée plus simplement et plus efficacement entre des personnes du monde entier.
  • La technologie blockchain sécurise la propriété des NFT : l’utilisation de la technologie blockchain pour signifier numériquement la propriété peut rendre la propriété des actifs d’un investisseur plus sûre. L’utilisation de la technologie blockchain peut également contribuer à rendre la propriété des actifs plus transparente.
  • La possibilité d’en savoir plus sur la technologie blockchain : en investissant une petite quantité d’actifs tokenisés, les investisseurs peuvent acquérir une meilleure compréhension de la blockchain tout en diversifiant leurs portefeuilles.

Les moins de l’investissement dans les NFT

De nombreux investisseurs ont des préoccupations légitimes quant à l’investissement dans des actifs tokenisés. Voici quelques-uns des points faibles de l’investissement dans les NFT :

  • Les NFT ne constituent pas une classe d’actifs : les NFT sont fréquemment – et à tort – considérés comme une classe d’actifs plutôt que comme une méthode technologique d’indication de la propriété. L’excitation et l’incompréhension générale autour des NFT peuvent conduire à des valeurs d’actifs tokenisés gonflées et erratiques.
  • La création de NFT consomme beaucoup d’énergie : à l’heure actuelle, la plupart des NFT sont activés par la blockchain Ethereum, qui utilise un mécanisme opérationnel à haute énergie. La production d’un seul NFT impacterait autant l’environnement qu’un trajet de 800 kilomètres en voiture à essence. 
  • Il peut être nécessaire de détenir de l’Ether (ETH) : comme la plupart des achats de NFT ont lieu sur la plateforme Ethereum, il est souvent obligatoire de posséder la monnaie native de la blockchain, l’Ether (ETH), pour acquérir un NFT. Les investisseurs peuvent être limités dans leurs choix.

Comme tous les placements, les NFT présentent des avantages et des inconvénients. Cela reste un investissement risqué, à étudier soigneusement en amont. Le succès fulgurant  des NFT a entraîné bon nombre d’arnaques sur le marché : à vous de vous éduquer sur le sujet pour éviter de vous faire avoir.