Combien de temps peut-on être séropositif sans le savoir ?

Depuis l’apparition du VIH, plusieurs personnes sont porteuses du virus sans le savoir. Ils portent ce virus jusqu’au jour où il commence par leur créer de réels problèmes de santé. Cependant, identifié, le virus dès la contamination donne un grand avantage dans son traitement et la réduction de sa propagation. Découvrez ici pendant combien de temps une personne peut être séropositive sans le savoir. 

Qui considère-t-on comme séropositif ?

Une personne séropositive est une personne vivant avec le Virus d’immunodéficience acquise dans son système sanguin. C’est-à-dire cette personne a été infecté par le VIH. Il existe plusieurs moyens de contamination. Le VIH peut être transmis par les produits sanguins, de la mère à l’enfant et par des relations sexuelles, vaginales, anales ou orales non protégées.

A lire en complément : Qui peut financer une formation d'Aide-soignante ?

En absence de dépistage, une personne séropositive prend connaissance de son statu quo lors de l’apparition des symptômes du VIH.

Quand est-ce que les symptômes du VIH surgissent ?

Il n’est pas possible de reconnaître une personne séropositive lorsqu’elle est infectée. Par ailleurs, une personne peut présenter pendant la première semaine de contamination une forte température, la diarrhée et une toux aiguë. Cependant, ces réactions de l’organisme disparaissent au bout de quelques jours pour réapparaître lors de la phase du SIDA déclaré.

A lire aussi : Comment protéger la santé animale ?

En effet après le contact de votre organisme avec le VIH, il évolue en trois phases pour neutraliser les agents qui assurent la défense de votre organisme. Ces phases sont la phase asymptomatique, la phase d’accélération et la phase du SIDA. La phase asymptomatique commence dès le contact de l’organisme avec le VIH. Sa durée varie en fonction de la capacité de l’organisme de la personne infectée à répondre au corps étranger. Elle peut durer 2 à 5 ans. Au cours de cette phase, la personne infectée ne présente pas de symptôme typique. Elle jouit de sa santé grâce aux réponses immunitaires.

Au cours de la phase d’accélération le virus continue par se propager dans l’organisme en détruisant toutes les cellules immunitaires qui réagissent à l’agression. Au cours de cette phase, la réaction immunitaire de l’organisme continue. Mais le virus malmène le système immunitaire en se propageant insidieusement. Elle peut aussi durer jusqu’à 5 années.

Que survient-il après ces deux phases ?

Après ces deux phases survint la phase du SIDA. Elle commence lorsque le système immunitaire est affaibli. C’est à ce stade que l’individu commence par présenter les symptômes du VIH. En effet, le système immunitaire affaibli par le VIH ne peut répondre aux agressions des agents pathogènes. Ce qui entraîne l’apparition de plusieurs maladies graves qui peuvent être mortelles. On remarque chez la personne atteinte la fièvre, une perte de poids importante, des infections de la peau, etc. Après déclenchement de cette phase, l’espérance de vie varie de quelques mois à trois ans.

Il faut savoir qu’une personne peut être séropositive pendant une décennie sans le savoir. Cette durée peut augmenter ou diminuer. L’infection au VIH est découverte par la phase du SIDA déclaré.

Par ailleurs, il est possible d’être infecté par le VIH sans atteindre la phase du SIDA. Mais il faut prendre connaissance de la présence du virus très tôt pour effectuer les traitements adéquats.