Santé

Journée mondiale de l’autisme – la méthode 3I – Catherine de La Presle

FOND AIR NEWS

Pour la journée mondiale de l’autisme qui a lieu ce 2 avril, nous vous proposons une nouvelle méthode alternative détaillée par Catherine De la Presle qui mène son combat grâce à l’association AEVE.

L’auteure de la « méthode des 3i » est la grand-mère d’un enfant diagnostiqué autiste à l’âge de 3 ans. Le petit a été pris en charge et aurait bénéficié d’un accompagnement de qualité. Grâce à cette méthode en étude par la HAS (Haute Autorité de Santé), ce garçon neuroatypique aurait réussi à « vaincre » l’autisme et ses effets négatifs. La méthode des 3i pour les enfants à troubles du spectre autistique se dévoile sous la forme d’un manuel psychologique, qui propose une méthode alternative, mise en place et imaginée par Catherine de La Presle.

A lire aussi : Qu’est-ce qui est mieux étirement passif ou actif?

Pendant plus de quinze ans, cette défenseuse de l’autisme a développé cette technique, avec pour seul but d’aider ces jeunes incompris. Cette étude de 350 pages décortique la méthode des 3i et son fonctionnement. La lettre fait référence à la méthode « interactive, individuelle et intensive » à travers le jeu. Elle se destine à tous les individus travaillant avec des enfants et souhaitant accompagner efficacement les enfants présentant des critères communs aux neuroatypiques. Même si le diagnostic n’est pas évident, l’état d’esprit de cette technique se base sur une éducation positive et sans jugement de l’enfant. Ce programme est mis en image par des schémas, facilité par une liste de jouets et des témoignages de familles et des personnes qui clament avoir réussi à sortir du spectre autistique.

Ces dernières années plus particulièrement, l’autisme est sur le devant de la scène. Au cinéma, dans les séries et même concernant des artistes et personnalités mondialement connues comme la jeune Greta Thunberg, l’écologiste suédoise qui a secoué les réseaux sociaux du fait de son âge et sa maturité déstabilisante. Si le syndrome d’Asperger fait effectivement parti du trouble dus spectre autistique (TSA), il ne se réfère pas à l’entièreté de l’autisme, qui regroupe en son sein différentes formes et expression de la neuroatypie. Mais qu’est-ce que vraiment l’autisme, comment le reconnaître ? Ce livre écrit par Catherine de la Presle va tenter de le révéler au plus grand nombre.

Lire également : Comment se faire prescrire du CBD ?

Tout d’abord, l’introduction présente les grands critères partagés par les autistes, tout en s’attelant à une explication compréhensible par un lectorat diversifié. Sur un sujet aussi complexe, l’auteure fait le choix de la simplicité. L’autiste est défini comme un enfant, qui serait prisonnier d’un corps qui change. En réalité, le but de la méthode des 3i est d’utiliser le jeu et le divertissement : une manière de valoriser le développement des enfants. Afin de donner plus d’authenticité à cette méthode, la fondatrice de l’association bénévole AEVE Autisme Espoir Vers l’École affiche des comptes-rendus et bilans de satisfaction. Nombreux sont ceux qui penchent clairement en faveur de la méthode des 3i.

Dans la lignée de l’ouvrage « Lettres à un petit prince sorti de sa bulle : une clé pour l’autisme ? » également publié chez l’Harmattan en 2010, Catherine de la Presle n’a pas dit son dernier mot. Grâce à ce manuel vulgarisé, destiné à tous ceux qui souhaiteraient soutenir au mieux les jeunes autistes, le lecteur parvient à identifier des signes et « symptômes » pour les maîtriser grâce à une approche ludique, en phase d’éveil.

Cette thérapie alternative a pour but de cibler les effets visibles et négatifs du trouble de l’autisme. La méthode encourage vivement l’échange et l’apprentissage. Ainsi, cette approche intensive en intriguera plus d’un. L’accompagner joue avec l’enfant toute la journée, lui donnant libre choix de continuer ou non la session, puisque le consentement est primordial. Grâce à son association, Catherine de La Presle entend bien défendre sa méthode. Ce sont même les bénévoles qui ont permis d’enrichir le contenu de ce manuel complet. La méthode met en lumière les différences principales entre les profils d’enfants neurotypiques et les TSA. En réalité, cette distinction n’a aucune portée discriminatoire, bien au contraire. Cela reflète la réalité de l’autisme, qui n’a pas toujours été reconnu à sa juste valeur…

Finalement, la méthode des 3i pour les jeunes à troubles du spectre autistique est un ouvrage finement organisé, qui ferait un objet de travail universitaire fortement intéressant pour les étudiants spécialisés dans la psychologie de l’enfance. Cette théorie permet de remettre en cause les critères de diagnostics établis qui ne cessent d’évoluer et de changer. Avec ce manuel, les experts en santé et les familles peuvent appliquer des conseils simples et sans danger. Grâce à une expression nette et précise, ce livre sera compréhensible par la majorité des lecteurs, qu’ils soient initiés ou non au TSA.

Le site de l’association : https://autisme-espoir.org/